Comment choisir son leash de surf ?

Posted in Location Surf
Comment choisir son leash de surf ?

d

Photo : Sarah Lee

Que tu sois Kelly Slater, ou Brice de Nice, ce petit lien essentiel peut t’éviter bien des ennuis ! Du coup, on va essayer de t’aider à choisir le BON leash en fonction des bons critères !

Pour commencer, petit rappel pour les plus noobs !

Le leash c’est ce petit lien entre ta cheville et ta board qui permet premièrement de t’éviter de nager jusqu’à la plage quand tu tombes de ta board. Mais aussi d’éviter que tu ne scalpe les autres surfeurs ou baigneurs dans un rayon de 100 mètres !

 

Maintenant comment le choisir ?

Selon sa planche

La règle de base est plutôt simple, il faut prendre un leash correspondant à la taille de ta planche à + ou – 1 pied. Si par exemple ta board fait 7 pieds, il faut choisir un leash d’une longueur entre 6 et 8 pieds. Pour une board de 6 pieds, il faut une longueur entre 5 et 7 pieds, etc….

Selon son niveau   

Cette règle de base se précise en fonction de votre niveau.

Si vous êtes débutant et que vous avez une 7, prenez plutôt un leash en 8. Pourquoi ? Lorsqu’on ne maîtrise pas encore bien sa planche, avoir un peu plus de longueur peut t’éviter de la prendre dans la face en cas de mauvaise chute. En revanche ne prenez pas non plus un 9 pieds, car dans ce cas vous seriez plus dangereux pour les autres surfeurs autours de vous.

En revanche si tu as un niveau intermédiaire ou confirmé, tu peux te permettre de prendre la taille d’en dessous. En prenant plus court, le leash trainera moins dans l’eau, cela réduira le frottement et évitera une perte de vitesse.

Selon le type de spots

Surfer sur un récif peut induire le risque que le leash se coince dans une patate de corail. Il est donc recommandé de choisir un leash plus petit que si tu surf un beach break, où ce risque et beaucoup moins important.

Selon le type de vagues

Si tu surfes de grosses vagues, il vaut mieux avoir plus de longueur afin de réduire le risque de se la prendre dans la face lorsque tu te fais secouer comme une chaussette.

Toujours pour de grosses vagues, on te recommande aussi de choisir un leash avec un diamètre un peu plus large type 8 ou 9 millimètres pour éviter qu’il ne casse trop facilement. Cependant un diamètre plus large ne garantit pas toujours à 100% une plus grande solidité. Selon les derniers tests effectués par la commission de sécurité des consommateurs en 2011, la résistance des leash avant rupture n’est pas toujours liée à leur diamètre. En effet la résistance avant rupture de leash de diamètres égaux peut varier du simple au double selon les marques et les modèles.

 

Niveau sécurité ?

Les leash ont bien évolués depuis leur création en 1958, en devenant de plus en plus résistants et fiables. Cependant il y a un aspect que certaines marques n’ont pas encore pris très au sérieux, le décrochage de secours. Lorsqu’on se retrouve face à une situation critique c’est la facilité de décrochage de ce petit bout de scratch qui peut sauver une vie, ou pas !

Alors quand tu choisis ton leash, mets-toi en situation d’urgence ! Imagines que tu chutes au point d’impact dans un bon 2 mètres, et en essayant de remonter tu te retrouves coincé sous l’eau à cause de ton leash pris dans une patate de corail. Ton cœur bat à 200 à l’heure, tu manques d’air, tu ne vois rien du tout ! Alors maintenant demande toi quel leash serait le plus facile à enlever dans cette situation ?

C’est LA bonne question à te poser avant de faire son choix !

Un leash safe est un leash avec une poignée d’arrachement qui est :

Identifiable facilement (Grâce à une couleur vive différente du reste de la bande Velcro)

Saisissable facilement (Grâce à une boucle assez large afin de la saisir facilement les yeux fermés s’il n’y a aucune visibilité)

Arrachable facilement (ça c’est à vous de le sentir en comparant plusieurs leash en magasin)

                                 

2                                        Boucle de décrochage 

 

 Comment en prendre soin ?

La première chose à faire est de le rincer à l’eau douce après ta session. L’eau de mer très salée attaque même les matériaux comme le velcro, ainsi que les émerillons (partis métalliques qui fait la liaison entre le cable et les deux extrémités).

3

La plupart des marques recommandent d’en changer tous les deux ans. On ne saurait valider ou pas ce conseil car un leash peux casser en 2 mois comme en 5 ans, en fonction d’une multitude de critères comme le nombre de sessions, l’entretien, le type de planche, ce que tu lui mets dans la face, etc…

Néanmoins, on te recommande de le checker avant chaque session. Une coupure sur le câble, ou un émerillon rouillé sont mauvais signes. Dans ce cas, mieux vaut le changer avant d’aller à l’eau.

Le cable étant en Uréthane sur la grande majorité des leash, mieux vaut éviter une exposition prolongée au soleil. En effet les rayons UV endommagent cette matière, et le rendront plus fragile.

Enfin lorsque vous ne surfez pas, mieux vaut ne pas le laisser entouré autours de votre planche. Pliez le le moins possible ou suspendez le, cela évite de se retrouver avec un leash en tire bouchon qui s’emmêle une fois à l’eau.

Comment le porter ?

Longboard-girl-Costa-Rica-Surf-Vacations

Photo : costaricagurus.com

Mollet ou cheville ?

Le leash se porte au niveau de la cheville. Attention, pas sur la cheville, mais juste au-dessus de la malléole, cet os rond à l’intérieur du pied. (Si tu aimes les entorses tu peux tout de même le mettre plus bas, c’est toi qui vois).

5 Photo : Dorsalfins.com

Cependant en longboard ou en Stand up Paddle, il est préférable de le porter sur le haut du mollet. Comme ces planches sont plus longues et ont plus d’inertie vous risquez, en le portant à la cheville, de vous faire déboîter le pied. De plus, en longboard cela évite de t’emmêler les pieds pour aller faire ton « hang ten » ou tes « cross step ».

Comment le sérer ?

Il faut le serrer juste assez pour qu’il ne descende pas sur ta cheville et ne tourne pas autours non plus. Cependant évite d’y aller comme un bourrin sinon tu te coupes la circulation sanguine.

Sur quelle cheville ?

Afin de ne pas être gêné mets toujours ton leash sur ta cheville arrière quand tu es debout sur la planche. Sinon, premièrement tu passes pour un « kook », deuxièmement, tu vas t’emmêler les pieds bêtement.

Si tu ne sais pas si tu es goofy ou régular, demandes à un de tes potes de se mettre derrière toi et de te pousser fort dans le dos. Le pied que tu mettras en avant naturellement pour ne pas tomber déterminera si tu es goofy (pied droit devant) ou regular (pied gauche devant).

Info : Porter son leash sur la plage ne sert à rien à part se prendre les pieds dedans, l’enduire de sable pour rendre le rinçage plus chiant, et passer pour un kook.

Comment attacher ton leash sur ta planche ?

Que votre leash soit avec ou sans boot intégré, le principe est le même :

  1. Fais passer le boot (partie verte sur la photo) à l’intérieur du plug, ressort le, et fais-le passer à l’intérieur de l’autre partie.
  2.  Il te suffit d’ouvrir le strap, faire passer le boot, puis de refermer le strap.

6

Attention, à la longueur du boot !

Le boot ne doit pas dépasser du tail de la planche. C’est le strap qui doit être en contact avec le tail. (photo de droite) Sinon, à la moindre tension, votre tail va prendre des pets, et va finir par partir en lambeaux ! N’hésite pas à défaire le nœud, pour en faire un plus petit si nécessaire.

Minute culture et confiture !

Pour la petite histoire, le leash a été inventé par un Biarrot du nom de Georges Hennebutte. Il eut cette idée en 1958, afin d’éviter de devoir aller chercher sa planche en bord de plage après chaque chute, et pour pouvoir surfer plus longtemps. N’ayant pas déposé de brevet pour protéger son invention, c’est le Californien, Pat O’Neill, qui a été reconnu comme l’inventeur du leash. Dommage… Les premiers modèles étaient réalisés avec des tubes chirurgicaux attachés à la planche avec des ventouses.

Voila voila ! Maintenant tu éteins ton ordi, tu ranges ton téléphone dans ta poche, et tu vas surfer !

Article rédigé avec amour par notre stagiaire d’enfer Nawal ! 🙂

#Bisous

www.sportymap.com

Leave a Reply