Balade à vélo à versailles

Parcours à vélo la découverte de Versailles

 

Une balade à vélo à versailles de 14 Kms environ

1 – L’église Saint Symphorien

Construite de 1764 à 1770 par Trouard. Madame Elisabeth la fréquenta régulièrement. Le décor intérieur a été refait dans la première moitié du XIXème siècle.

2 – Le Potager du Roi

Crée par La Quintinie en 1678 pour alimenter les immenses besoins de la Cour. Les anciennes divisions du Potager ont été conservées et se composent de jardins en creux s’étendant sur 9 hectares. L’ancien Potager est maintenant Ecole Nationale Supérieure du Paysage. Au sud, il se prolonge par un jardin anglais dessiné par Chalgrin pour la comtesse de Balbi, l’amie du comte de Provence.

3 – La Cathédrale Saint-Louis

Construite par Mansart de Sagonne de 1743 à 1754, elle devint cathédrale en 1802. Elle contient de nombreuses peintures intéressantes et abrite le célèbre orgue de Cliquot qui comporte 3636 tuyaux.

4 – Les Carrés SaintLouis

Ancien marché construit en 1737. Cet ensemble, à vocation de halles composé de boutiques surmontées d’un comble mansardé, formait quatre carrés.

5 – Hôtel des Gardes du Corps du Roi

Caserne construite vers 1750 pour remplacer des bâtiments d’époque Louis XIV tombant en ruines.

6 – Hôtel de Ville

En 1670, le maréchal de Bellefonds construisit un hôtel que Louis XIV acheta pour le fils de la duchesse de La Vallière, le duc de Vermandois, qui, à sa mort en 1683, le légua à sa sœur la princesse de Conti. L’hôtel vendu à un spéculateur, fut racheté en 1723 par Louis XV pour y loger le duc de Bourbon, Grand Maître de sa Maison. Il resta Hôtel du Grand Maître jusqu’en 1790, date à laquelle il abrita la Municipalité. Devenu trop petit, il fut reconstruit, avec une partie du décor intérieur, en 1899.

7 et 8 – La Grande et la Petite Ecurie

En prévision de son installation définitive à Versailles, Louis XIV fit construire des écuries monumentales par J. Hardouin-Mansart, achevées en 1682. Ce véritable palais du cheval se divise entre Grande et Petite Ecuries, la première destinée aux chevaux de selle, la deuxième aux attelages. La Grande Ecurie renoue aujourd’hui avec sa tradition sé- culaire, grâce à l’installation de l’Académie du Spectacle Equestre de Bartabas et du musée des Carrosses. La Petite Ecurie abrite une unité d’architecture et les ateliers de restauration des musées nationaux.

9 – Place Hoche

Ancienne place Dauphine, dessinée sous Louis XIV selon le plan octogonal qui fera école dans l’urbanisme de toute l’Europe.

10 – Eglise Notre-Dame

Construite par J.H. Mansart en 1684, c’était la paroisse du château. Ses registres ont consigné tous les actes de baptêmes, de mariages et de décès de la famille royale. En cette église se forma le cortège de la procession des Etats Généraux le 4 mai 1789.

11 – Musée Lambinet

Ce charmant hôtel XVIIIème siècle abrite le musée Lambinet. Le décor intérieur a conservé un bel ensemble de boiseries sculptées, peintes ou dorées, et possède de très beaux meubles et tableaux anciens. On peut y voir des souvenirs importants de l’époque révolutionnaire ainsi que de belles pièces d’art religieux du MoyenAge et des œuvres du sculpteur Jean Houdon.

12 – Le marché Notre-Dame

L’emplacement actuel fut détaché du Domaine de Clagny en 1665. On y fit élever des baraques. En 1721, Blouin, gouverneur de la ville, en fit construire de nouvelles. L’ensemble ayant été considéré comme un îlot insalubre, il fut détruit en 1841 et les halles actuelles reconstruites par Le Poittevin.

13 – Hôtel des Menus Plaisirs

Élevé par Louis XV pour abriter ses “Menus Plaisirs” : maté- riel des jeux et atelier de décors pour les fêtes et représentations théâtrales. Ce fut dans une Cour ouvrant rue des chantiers qu’une salle démontable en charpente et en toile abrita le 5 mai 1789 les députés convoqués aux Etats Généraux. Les députés de l’Assemblée Nationale l’abandonnèrent pour s’installer à paris le 12 octobre 1789.

Leave a Reply